Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

navigation


Le caveau passe en heure d'été :
de 9h00 à 12h30

de 13h30 à 18h00 

du lundi au samedi

de 10h00 à 12h30

de 14h30 à 18h00

Dimanche et jours feriés

        

Pour venir chez nous
le plan
coordonnées GPS

43° 4' 041" N
05° 11' 814" E

Pour venir chez nous
(google map)
plan de Vernègues
Nos coordonnées VERITAS
 the organic agriculture certificate in english

 les conditions d'accès aux massifs forestiers

 

Hotels near Vernegues Roman Temple:

Recherche

24 mars 2008 1 24 /03 /mars /2008 22:17
Sur un fil porteur il est inutile de se poser des questions sur la direction à prendre pour répartir la végétation. Et pour ce faire il faut bien répartir les porteurs , les porteurs ? c'est quoi les porteurs ?CordonRoyat_Web-copie-1.jpg

Porteurs parce qu'ils "portent" la récolte.
Deux bourgeons sont laissés à la taille sur un bois de l'année, ils donnerons naissance chacun à un sarment, lequel devrait fournir deux grappes en moyenne.
Le tailleur dans cette affaire doit sélectionner les meilleurs emplacements pour les porteurs.
Le porteur le plus important est situé à la base de la baguette, il servira à régénérer cette dernière en cas de dépérissement.
A l'inverse je demande à ne pas laisser trop de charge en bout de baguette car, dans ce cas de figure, les porteurs laissés en bout de baguette ont tendance à tirer la sève à eux et à causer à terme la baisse de vigueur des sarments de la base de la baguette et donc l'affaiblissement de celle ci.
porteur1.jpg
Repost 0
Published by pphilippe - dans Dans nos vignes
commenter cet article
23 mars 2008 7 23 /03 /mars /2008 22:00
( résumé de l'épisode précédant ) Ce dispositif ( le cordon de royat ) peut se résumer à un capteur solaire dont nous chercherons à otpimiser le rendement : comment ?

Comme une photo vaut mieux que de longs discours, vous praisinsCordon.JPGouvez constater sur cette photo ( cliquez dessus pour agrandir ) que les raisins sont répartis un peu en dessous du premier fil ( fil porteur ) qu'on ne voit pas mais qui, certainement, soutient l'ensemble.
Cet alignement des raisins rend bien des services lors des
traitements ( même en bio ) notamment lors de poudrages ( soufre contre l'oïdium ) ou plus tard à la fermeture de la grappe  ( nous le verrons le moment venu )
Sur un fil porteur il est inutile de se poser des questions sur la direction à prendre pour répartir la végétation. Et pour ce faire il faut bien répartir les porteurs , les porteurs ? c'est quoi les porteurs ?
Repost 0
Published by pphilippe - dans Dans nos vignes
commenter cet article
21 mars 2008 5 21 /03 /mars /2008 15:36
Oui je sais, la taille de la vigne ça devrait être fini, ou sur le point de l'être.
"Taille tôt taille tard rien ne vaut la taille de mars"
Bon, est ce une raison pour ne plus rien écrire ? non bien sur, alors voilà quelques recommandations que j'adresse à mes tailleurs, si ça peut aider ...


Lecon n°1 :
cordonRoyat.jpg
La vigne est une liane contrariée.
La form
e adoptée chez nous pour des raisons purement pratiques est le cordon de royat double ( facilité de mécanisation, évolution de la forme gobelet qui permettait des tailles courtes donc des rendements maîtrisés)
Un cordon réparti sur deux bras, voilà en résumé comment se présentent nos vignes.
Ce dispositif peut se résumer à un capteur solaire dont nous chercherons à otpimiser le rendement : comment ?
Repost 0
Published by pphilippe - dans Dans nos vignes
commenter cet article
15 mars 2008 6 15 /03 /mars /2008 23:13
brfAvAp.gif
Repost 0
Published by pphilippe - dans Dans nos vignes
commenter cet article
14 mars 2008 5 14 /03 /mars /2008 19:09
et bien pour toutes les raisons évoquées par les comptes rendu des expérimentateurs ( voir lien en bas de l'article )

la parcelle choisie est très difficile à  travailler mécaniquement,  en effet les  cailloux sont en trop grands nombres et comme nous nous sommes interdit les désherbants, le brf semble une solution techniquement intéressante :
contexteBrf-copie-1.gif
- pour entretenir les sols "propres"

- pour maintenir une vie organique riche, voire même améliorer la qualité des sols. Même si dans ce cas ce sont les champignons qui prennent le relai des bactéries du sol.

- pour résister à la sécheresse,qui nous plombe depuis trois ans.

Bien sur la technique ne comporte pas que des avantages :

- risque le première année de voir tout l'azote du sol mobilisé par les micro organisme pour dégrader la lignine .

- Besoins importants en matière première.

- Risques à terme si la technique venait à se répandre, d'apauvrir les sols forestiers. Mais nous n'en sommes pas encore là !

R.E.A.P. Canada. Analyse stratégique des régions du Québec pour la valorisation agricole des Bois Raméaux Fragmentés (BRF) par leur digestion au sol. 31 mars 2000
Analyse Stratégique des Régions du Québec pour la Valorisation Agricole des Bois Raméaux Fragmentés (BRF) par leur Digestion au Sol (2000)
Repost 0
Published by pphilippe - dans Dans nos vignes
commenter cet article
12 mars 2008 3 12 /03 /mars /2008 18:52
Dans  cette histoire qui démarre ce sont les expérimentateurs qui en parlent le mieux  :
                -->  Le Bois Raméal Fragmenté ou Bois raméaux Fragmentés dits BRF permettent de cultiver sans labour, sans engrais et sans eau (ou très peu) des végétaux alimentaires ou non.

En utilisant des branches fraîchement broyées et appliquées rapidement au sol, toute une pédofaune et pédoflore va s'installer et ainsi reproduire les mêmes mécanismes que la forêt laquelle est autosuffisante. Les BRF sont considérés comme des aggradants, (on parle alors d'aggradation à l'inverse de dégradation) et présentent donc un matériau de premier choix pour restaurer les sols épuisés.

Bien que les BRF puissent être précompostés à basse température et pour une courte durée (3 mois), ils ne sont pas assimilables à des composts.(la suite ...)

  -->Cultivant les terres drainantes d'une combe sur les Causses du Quercy, je cherchais un moyen d'humifier le sol.Après avoir trouvé les coordonnées du comité Jean Pain en Belgique, j'accédais à la documentation publiée par le Professeur Lemieux et le Groupe de Coordination sur le Bois Raméaux, de l'université de Laval. Après la lecture de quelques documents, la simplicité de la technique et la complexité des phénomènes mis en oeuvre, je décidais de passer à la mise en oeuvre.( la suite...)

 

Repost 0
Published by pphilippe - dans Dans nos vignes
commenter cet article
10 mars 2008 1 10 /03 /mars /2008 18:50
brf0.jpg
Repost 0
Published by pphilippe - dans Dans nos vignes
commenter cet article
2 mars 2008 7 02 /03 /mars /2008 22:06
c'est le temps des engrais, orgaengrais07.jpgniques comme il se doit, pour une exploitation en conversion bio.
Remarquez les déflecteurs "maison" qui positionnent les "bouchons d'engrais" au pied des vignes, à l'endroit où la terre sera travaillée.
A l'endroit même également où se trouve le système racinaire le plus fin et le plus actif.


Repost 0
Published by pphilippe - dans Dans nos vignes
commenter cet article
19 février 2008 2 19 /02 /février /2008 22:51
Même si la météo est printanière, les nuits sont encMatinGele.gifore fraiches
( voir photo )
Ce n'est pas forcément une mauvaise nouvelle pour nous car les amandiers sont désormais en fleur, signe que le printemps pousse.
Nous
ne sommes que mi-février, il ne faut pas que la vigne débourre trop tôt. Chez nous c'est prévu pour fin mars, début avril.


Repost 0
Published by pphilippe - dans Dans nos vignes
commenter cet article
5 février 2008 2 05 /02 /février /2008 22:55

Réduire les coûts : une des solutions pour faire face à la concurrence...
La taille reste un des postes de travail les plus coûteux d’une exploitation viticole. Avec l’augmentation des rendements, c’est un des rares leviers possibles pour des gains de productivité. ( Vitisphère- 4 aoüt 2006 )

Donc c'est dit et quelles que soient nos sources, la taille de la vigne est un poste gourmand en main d'œuvre et qui plus est, qualifiée. Mais de combien pèse ce poste dans les temps de travaux des vignerons ? Comparons quelques données :

 

Sources
Type de taille

Temps de travaux en heures par hectares

Coût en euro par hectares

Chambre d'agriculture du Var 2002/2003

Vignes en gobelet et agriculture biologique, vigne en cordon

 

48.5 h/ha

 

543 €

Chambre d'agriculture du Var 2002/2003

Vignes en gobelet, agriculture raisonnée et taille assistée, vigne en cordon

 

42 h /ha

 

475 €

Chambre d'agriculture du Var 2002/2003

Vignes palissées, prétaillée, taille assistée, viticulture raisonnée, vigne en cordon

 

32 h /ha

 

362 €

Les Coûts de Production en Pyrénées orientales (1996)

taille d’hiver, vigne en gobelet

 

40 h / ha

 

474.50 €

Les Coûts de Production en Pyrénées orientales (1996)

taille d’hiver et attachage , vigne en cordon

 

50 h / ha

 

REFERENCE

Jean ROBY et Cornelis VAN LEEUWEN

Editions

synthèse agricole

(2000)

Gobelet

44.6 h/ha
445 €

 

Repost 0
Published by château-bas - dans Dans nos vignes
commenter cet article

Articles Récents