Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

navigation


Le caveau passe en heure d'été :
de 9h00 à 12h30

de 13h30 à 18h00 

du lundi au samedi

de 10h00 à 12h30

de 14h30 à 18h00

Dimanche et jours feriés

        

Pour venir chez nous
le plan
coordonnées GPS

43° 4' 041" N
05° 11' 814" E

Pour venir chez nous
(google map)
plan de Vernègues
Nos coordonnées VERITAS
 the organic agriculture certificate in english

 les conditions d'accès aux massifs forestiers

 

Hotels near Vernegues Roman Temple:

Recherche

18 juin 2009 4 18 /06 /juin /2009 20:13



   Guêpe en chasse dans les cinsaults
            cétoine hérissé 
sur trèfle dans les ugni-blancs

   araignée sur une colonie de puceron dans les ugni-blancs
      cicadelle sur paquerette            
Repost 0
Published by pphilippe - dans Dans nos vignes
commenter cet article
9 juin 2009 2 09 /06 /juin /2009 23:33

mélange pluri anuel ( Clauze Tézier ) cépage rolle planté en 2008.
Repost 0
Published by pphilippe - dans Dans nos vignes
commenter cet article
31 mai 2009 7 31 /05 /mai /2009 09:00
suite de la réflexion :
Nous avons vu pour le pied de la vigne, l'espace entre les rangs est à la fois une bande de roulement, mais aussi une réserve de carbone qui minéralise dans la durée, un réservoir de biodiversité, boite noire où se jouent la fertilité du sol, mais peut être aussi d'autres équilibres :

En y regardant de plus près, c'est tout un monde qui apparait :


  abeille sur melilot dans les cabernets sauvignons
araignée sur euphorbe dans les cinsaults
 
  Gymnosoma rotundatus?
 toujours sur euphorbe

  Dicranocephalus albipes ?  
    inconnu ...toujours sur euphorbe, toujours dans les cinsaults
Repost 0
Published by pphilippe - dans Dans nos vignes
commenter cet article
28 mai 2009 4 28 /05 /mai /2009 21:36
Je retiens l'argument de l'herbe qui pourrait apporter de l'humidité au pied de la vigne.

J'ai au moins deux réponses:
- au printemps les températures nocturnes et diurnes sont (souvent) basses et peu propices aux repiquages.
- Il faut entretenir le pied de la vigne. Cette année les outils ont travaillé à contre emploi.
Les rasettes que nous passons normalement à l'automne, sont sorties tard au printemps, dès que les pluies ont cessé.
Le starmatic est resté à l'atelier. C'est la lame qui a fait le job... et plutôt bien (voir photo ) au milieu des débris des bois de taille que nous n'avons pas broyé, soit que nous ne pouvions pas, soit qu'ils étaient trop faibles et ne
justifiaient pas un passage supplémentaire.
Repost 0
Published by pphilippe - dans Dans nos vignes
commenter cet article
25 mai 2009 1 25 /05 /mai /2009 21:48
C'est l'époque des broyeurs
au premier coup d'oeil un agriculteur normalement constitué se doit d'intervenir. Déjà de l'herbe dans un espace cultivé ça marque mal, mais en plus si elle dépasse la vigne ...
Regardons les choses en face, nous sommes un peu ( beaucoup ) à la bourre !
Et pourtant, ne pourrait-on pas se poser la question de savoir s'il faut vraiment broyer cette herbe ? Et si la réponse est oui, est-ce que le moment est bien choisi ?
Bon, c'est plus acceptable, mais est-ce vraiment juste ?
Sur quel critère devons nous décider de continer ou pas à détruire cette herbe ?
Le critère esthétique est-il suffisant ? Sur quelle réalité agronomique, et non pas culturelle, repose t'il ? Est ce pour faire "comme chez les conventionnels " ?
 
Repost 0
Published by pphilippe - dans Dans nos vignes
commenter cet article
10 avril 2009 5 10 /04 /avril /2009 20:38

C'est souvent l'hiver que murissent les idées qui font avancer.
Cette année je remets en culture ( griffon en surface ) un rang sur deux sur quelques parcelles stratégiques, histoire de relancer la dynamique du sol et aider la vigne à oublier ces trois années de sécheresse.
Sur ces rangs travaillés un compost jeune aidera la masse des racines à minéraliser. Si tout va bien, dans trois ans on alterne. Bien sur, le rang sous la vigne est toujours travaillé. A cet égard cette année sera difficile, nous n'avons pu passer à l'automne avant la taille à cause des pluies, les sarments sont donc au sol, impossible de passer avec un outil rotatif qui sera vite engorgé par ces derniers, là aussi il faut changer de méthode, s'adapter encore s'adapter.

Repost 0
Published by pphilippe - dans Dans nos vignes
commenter cet article
27 mars 2009 5 27 /03 /mars /2009 07:43
C'est une belle journée pour semer ...des fleurs
Rappelez vous ce jour de la plantation

La vigne est dans sa première feuille, à cet endroit l'herbe ne sera pas une concurrence, les sols sont frais, l'eau pas loin en cas de besoin.
C'est une belle journée pour semer..des fleurs.
Repost 0
Published by pphilippe - dans Dans nos vignes
commenter cet article
26 novembre 2008 3 26 /11 /novembre /2008 08:47


Nous sommes bien revenus à la taille de la vigne, une année est donc passée ...


La taille de la vigne rassure, les machines ne sont pas encore au point, la taille minimale ne s'est pas encore imposée, elle sera interdite longtemps dans l'AOC, enfin du moins nous l'esperons.


Le geste "juste" d'un homme est encore nécessaire pour produire un effet "juste":


- garantir la récolte.

- équilibrer et/ou rajeunir le cep.

 

 

Repost 0
Published by pphilippe - dans Dans nos vignes
commenter cet article
14 octobre 2008 2 14 /10 /octobre /2008 06:25
Lundi 13 octobre, après un mois presque jour pour jour, les vendanges se terminent ( enfin ? )
Repost 0
Published by pphilippe - dans Dans nos vignes
commenter cet article
8 octobre 2008 3 08 /10 /octobre /2008 17:34

Les vendanges ont commencé comme dans un rêve , elles vont se terminer dans la glaise !
La météo est suffisamment précise pour nous faire comprendre que les meilleures choses ont une fin et que ce millésime ne supporte que modérément d'attendre des maturités qui risquent de ne pas être au rendez vous.

Nous devons encore rentrer les cépages les plus tardifs, mourvèdre, counoise , quelques grenaches ( très murs les grenaches ) ainsi que des ugni-blanc qui devraient être en cave d'ici la fin de semaine, si nous passons à travers les gouttes.

Mistral oh mistral contre lequel nous pestions ces deux dernières années et qui nous lâche au plus mauvais moment.

Nous ferons donc avec ... sans trop forcer la chance non plus, l'état sanitaire est excellent jusqu'ici, attendre ne sert plus à rien si la météo est contraire.


Repost 0
Published by pphilippe - dans Dans nos vignes
commenter cet article

Articles Récents