Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

navigation


Le caveau passe en heure d'été :
de 9h00 à 12h30

de 13h30 à 18h00 

du lundi au samedi

de 10h00 à 12h30

de 14h30 à 18h00

Dimanche et jours feriés

        

Pour venir chez nous
le plan
coordonnées GPS

43° 4' 041" N
05° 11' 814" E

Pour venir chez nous
(google map)
plan de Vernègues
Nos coordonnées VERITAS
 the organic agriculture certificate in english

 les conditions d'accès aux massifs forestiers

 

Hotels near Vernegues Roman Temple:

Recherche

25 juillet 2011 1 25 /07 /juillet /2011 20:42

      

         (...) Mi-juillet 2011, ce millésime est fuyant, comme la météo qui le porte. Nous avons passé en revue et subit tous les mois de l'année en quinze jours. Nous avons vécus tour à tour en septembre, avril, octobre ou mai mais jamais en juillet. A part d'alimenter les conversations de comptoir, nous ne savons pas comment la vigne intégrera cette météo versatile. 

La véraison à commencé en tout secteur. Le mildiou aurait pu s'installer suite aux pluies de mi-juillet, mais un mistral persistant l'en empêche. L'oïdium aurait pu s'installer, mais la pluie aura limité son extension et la véraison le freine.

     Alors qu'est-ce qui alimente l'angoisse du vigneron ? Justement cette météo en vrac. Les conditions autour des vignes sont humides dès que le mistral se calme, les nuages rodent à l'horizon, les repères sont brouillés. Juillet n'a pas tranché, c'est août comme d'habitude qui décidera de ce que sera la vendange, à moins que ce ne soit septembre ? En attendant la vigilance s'impose .

 

Repost 0
Published by pphilippe - dans Dans nos vignes
commenter cet article
1 juillet 2011 5 01 /07 /juillet /2011 19:20

P1090463 bandeau

 

La météo de ce printemps fut un peu désordonnée. Début mai a remplacé juin qui s'est retrouvé en avril. De ce jeu de carte sans ordre apparent, la vigne n'en garde aujourd'hui aucune trace, le feuillage est superbe.

Au niveau sanitaire, quelques taches de mildiou dans les parcelles les plus humides rappellent les passages pluvieux de la fin du printemps , rien de plus à signaler, le mistral persistant maintient la situation saine, l'oïdium est sous contrôle.

L'avance végétative est difficile à estimer, huit à dix jours sans doute, mais les nuits sont fraiches pour la saison, nous devrons traverser juillet et août, pour savoir. Une pluie, une semaine de canicule tout peut encore changer.

Repost 0
Published by pphilippe - dans Dans nos vignes
commenter cet article
29 avril 2011 5 29 /04 /avril /2011 06:27

deca201104.jpg

Repost 0
Published by pphilippe - dans Dans nos vignes
commenter cet article
17 avril 2011 7 17 /04 /avril /2011 20:05

mars2011.jpg

Repost 0
Published by pphilippe - dans Dans nos vignes
commenter cet article
16 juin 2010 3 16 /06 /juin /2010 18:41

Cab20100613

Quelques minutes après l'orage, le soleil revient, il est 20 h 00 .

Je m'attendais à trouver le feuillage trempé, et bien non.

Les feuilles, un peu cireuses, ont évacuées l'eau immédiatement. Décidément la nature est bien faite.

 

Repost 0
Published by pphilippe - dans Dans nos vignes
commenter cet article
7 juin 2010 1 07 /06 /juin /2010 22:14

LienVideo.JPG

 

l'efficacité attendue dépendait du dispositif. Une fois le dispositif enclenché...il fallait intervenir le moins possible.

l'essentiel des photos de cette video proviennent de cette parcelle ( vous pouvez mettre du son )

Repost 0
Published by pphilippe - dans Dans nos vignes
commenter cet article
4 juin 2010 5 04 /06 /juin /2010 07:23

submerge_doux.jpg

Ah la biodiversité fonctionnelle c'est chouette ! Parfois elle nous submerge, et en plus c'est beau. Maintenant il faut aussi inventer les outils et les méthodes pour canaliser cette énergie, pas toujours facile surtout en année pluvieuse.

Notre parcelle "vitrine" est envahie de chrysanthème, drôle de mauvaise herbe et curieuse évolution de notre mélange vitifleur. Pourquoi les margerites ? Sans doute à cause de cet hiver pluvieux et froid. Quoi après ? Et bien ce sera la surprise.

" Comment, Monsieur, vous ne maitrisez rien ? " fit la grosse voix offusquée ...

et non , en tout cas pas ça.

LabLam.jpg

Repost 0
Published by pphilippe - dans Dans nos vignes
commenter cet article
10 mai 2010 1 10 /05 /mai /2010 20:44

planteur2 

 

Planter la vigne n'est pas un travail de tout repos, en fait c'est même un travail éreintant. La saison démarre au mois de février ou mars pour se terminer vers le mois de juillet.

P1070507

Traverser l'espace d'un trait de vigne est une autre façon d'écrire, de laisser une trace qui durera le temps d'une génération de vigneron.

Repost 0
Published by pphilippe - dans Dans nos vignes
commenter cet article
5 mars 2010 5 05 /03 /mars /2010 23:22
Ils ne font pas un métier facile
SousPluieet certains jours sont plus difficiles que d'autres. Ils ont du affronter le froid, le mistral, maintenant la pluie, ils auront bien mérité le printemps.
Mais dit :"Quand reviendras tu ?"

Est ce que le désagrément équilibre les années sèches ? Pas sur. Même si, en 2005 et 2006 nous n'avions pas perdu de jour de taille, cette année restera comme exceptionnelle quand aux désagréments dû à l'eau. Les entrepreneurs s'arrachent les cheveux pour ceux qui en ont encore, il y aura du retard pour tout cette année, sans compter les semis d'automne qui pourrissent !
Mais là encore il faut philosopher, mieux vaut gérer l'excès que le manque, nous en savons quelque chose après les calamiteuses année 2005, 2006 et 2007.
Donc il faut se couvrir et attendre que ça passe.
Bon courage à eux.
Repost 0
Published by pphilippe - dans Dans nos vignes
commenter cet article
1 mars 2010 1 01 /03 /mars /2010 18:55

L'aventure est au coin du champs. Alors pourquoi ne pas y aller voir ?

Y a t'il une vie dans nos sols ?

 

En ce dimanche grisâtre le terrain est là, au bout d'un chemin boueux, dans une parcelle de grenache d'une vingtaine d'année.

A part un rapace au loin, rien ne bouge. Le sol de la vigne ressemble à un gazon mal entretenu, j'imagine un terrain de rugby après un match!

Cette parcelle a été griffonnée un rang sur deux en 2009.

C'est le rang labouré que je vais explorer.

D'abord les plantes, c'est un joyeux mélange, enfin joyeux par ce temps si gris c'est beaucoup dire ! Il vaut mieux parler de diversité, décrivons la :

 

date et heure 21 février 2010 - 16 heures
localisation 05° 11' 11" E - 43° 39'47" N
météo nuageux- température 12° - 1003 hPa
trefle weble trèfle, légumineuse bien connue
à côté du mélilot, plus rare
melilot300
chardon imgun chardon, tant qu'il n'est pas plus grand j'ai un peu du mal à l'identifier graminee etiqune graminée dont je ne connais pas le nom,
il y en a tellement !
sol300 en retournant le sol, on aperçoit des racines en pleine forme, bizarre dans un environnement si austère. Ces traces noires ? sans doute un reste de fumier enfoui l'an passé ?
( vous pouvez cliquer sur les photos )
erodium300 pour être complet
il faut aussi signaler l'
érodium

Voila pour notre balade du jour, pas de trace animale dans ce tableau, y a t'il donc une vie ici ? Sans doute endormie, il faudra revenir.

Repost 0
Published by pphilippe - dans Dans nos vignes
commenter cet article

Articles Récents