Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

navigation


Le caveau passe en heure d'été :
de 9h00 à 12h30

de 13h30 à 18h00 

du lundi au samedi

de 10h00 à 12h30

de 14h30 à 18h00

Dimanche et jours feriés

        

Pour venir chez nous
le plan
coordonnées GPS

43° 4' 041" N
05° 11' 814" E

Pour venir chez nous
(google map)
plan de Vernègues
Nos coordonnées VERITAS
 the organic agriculture certificate in english

 les conditions d'accès aux massifs forestiers

 

Hotels near Vernegues Roman Temple:

Recherche

11 juillet 2008 5 11 /07 /juillet /2008 08:29
Ben voilà, les vins mis en scène comme des acteurs de cinéma.
Ils sont bien acteurs, mais de notre vie mais bon...

C'est notre Cuvée


LE TEMPLE ROUGE 2005

qui est primée à cette occasion .
Pour tout vous dire, ça fait toujours plaisir que notre travail soit reconnu, et à l'étranger en plus.
  Seulement le Temple rouge est primé ?
Oui mais seulement le Temple rouge est présenté car l'inscription au concours coute tout de même 140 €, pour info.


Repost 0
Published by pphilippe - dans actualités
commenter cet article
30 mai 2008 5 30 /05 /mai /2008 15:09
Trompeur la météo ?
Oui  car les amateurs de statistiques vous ferons remarquer qu'en 2007 au mois de mai ( à Chateau-bas) il a plu au moins autant ( et oui car une pluie de dernière minute vient de bousculer mon dernier message ) que cette année qui semble pourtant tant arrosée ! C'est bien avril qui va faire la différence au moins dans les têtes et donne l'impression que cette année est très pluvieuse.
Repost 0
Published by pphilippe - dans actualités
commenter cet article
29 mai 2008 4 29 /05 /mai /2008 05:26
les photos sont prises lundi soir à minuit ...
Mardi matin, orage tropical, la lumière blafarde de ce lendemain de tempête
 
a quelque chose d'irréel, la température aussi, 28 degrés d'une chaleur moite pour une fin de mois de mai .
Nous pourrons bientôt écrire des nouvelles à la manière des explorateurs d'afrique, avec en toile de fond , les branches nues des grands chênes blancs qui crèvent de la sécheresse de 2003 et les pins d'alep couchés par des vents du sud inattendus.
Alors, si les sautes d"humeur de la météo alimentent les conversations et les graphiques des historiens, elles ne nous aident pas à prévoir les bonnes stratégies pour amener les récoltes au bout.
Parions donc pour un bon coup de froid dans une semaine, juste avant la fleur ! chiche ?
Repost 0
Published by pphilippe - dans actualités
commenter cet article
3 mai 2008 6 03 /05 /mai /2008 14:36
 
 

 
Repost 0
Published by pphilippe - dans actualités
commenter cet article
3 mai 2008 6 03 /05 /mai /2008 08:27
Repost 0
Published by pphilippe - dans actualités
commenter cet article
1 décembre 2007 6 01 /12 /décembre /2007 17:29
P1030431.JPGet  bien voilà, nouvelle (s) salles (s) nouveaux millésimes, mais toujours les vins de Chateau-bas en vedette.
Nous sommes entre deux  journées des Portes Ouvertes, tout s'est bien passé et la météo est avec nous, alors à demain la suite ?

la photo à gauche un atelier de  dégustation  mets et vins ,  ou comment mettre en valeur vos saumons  et autres foie gras... que du bonheur avec Dominique  notre spécialiste sommelier conseil  de la société Oenosud .
Repost 0
Published by pphilippe - dans actualités
commenter cet article
22 novembre 2007 4 22 /11 /novembre /2007 16:29
Comment ça marche ?

Normalement en deux ateliers, samedi et dimanche vers 11 h 30

Ces journées portes ouvertes  sont l'occasion de présenter des millésimes qui ne sont pas encore en vente mais sur le point de sortir .
Quels sont-ils ?
  • La Cuvée du Temple blanc 2006
  • La Cuvée du Temple rosé 2006
  • La Cuvée du Temple rouge 2005 en avant première.
Bien mais encore ?
- Les présenter comparativement avec les millésimes qui les ont précédé,
- Expliqer aussi  en quoi leur profil est différent et ce qui a créé dans le climat, le rythme des vendanges, le matériel, cette différence.
Une bonne occasion de déguster une petite et très modeste "verticale" avec les explications du vigneron qui a conduit les vinifications .
Alors, à bientôt ?

Mais attention, le nombre de place est restreint.
Repost 0
Published by pphilippe - dans actualités
commenter cet article
21 septembre 2007 5 21 /09 /septembre /2007 17:10
Dans l'effort.... encore du réconfort....
la lecture du Guide Gault et Millau 2008, nous dit qu'il faut continuer... adoucit la fatigue ..... et relativise les galères
de ces derniers jours.. pressoir en panne.. les vendangeurs absents...

Un coup de coeur pour l'ensemble de notre production... et un plus particulier pour la Cuvée Pierres du Sud rosé 2006.
Je ne résiste pas à la tentation de vous écrire leurs commentaires:
Propriété de M. et Mme de Blanquet, Chateau Bas a pris une nouvelle dimension avec l'arrivée de Philippe POUCHIN en 1995. Implantées sur des coteaux argilo-calcaires et sablo-limoneux, les vignes donnet deux types de cuvées:
Les pierres du Sud, plus axées sur le fruit, et la Cuvée du Temple, plus dense. Si les blancs et rosés sont de bonne facture, ce sont les rouges qui donnet les vins les plus intéressants et ils méritent une garde raisonnable pour s'exprimer, comme le Cuvée du Temple rouge 2004 qui ne s'ouvre pas facilement. Il faut un peu de temps pour accéder à ce vin riche, trés aromatique et frais en finale. La cuvée du Temple enblanc et en rosé donne des vins "sérieusement bons", et pour le blanc, signallons une certaine structure aux notes vanillées. La série Chateau Bas Pierres du Sud est bien plus fruitée et "coquine". Le rosé donne envie de se prélasser dans une herbe ombragée, le blanc de se régaler de terrine et de poissons grillés et le rouge, avec ses tannins de peau, a de la gouaille. Il chante la prune et la garrigue. Tout un programme.
Et plus particulièrement pour la Cuvée Pierres du Sud rosé 2006:
Le nez offre des notes de framboise, de grenadine et menthe fraîche. La bouche à l'attaque vive se trouve à peine structurée par des tannins serrés. La finale apporte cachou et épices. Un vin de gastronomie.
Les commentaires sont signés Georges LEPRE.
Un grand merci à l'équipe de Pierre Guigui pour cet instant de plaisir, un peu d'auto satisfaction... mais en vendanges... dans le doute des vinifications à venir, quelles reconnaissances.

marie


Repost 0
Published by pphilippe - dans actualités
commenter cet article
19 septembre 2007 3 19 /09 /septembre /2007 16:56
Septembre, les vendanges comme un fil rouge annoncent la sortie des guides ... la presse,questionne, goûte, sélectionne .... Le vigneron ne saurait se passer de cette reconnaissance..... fil rouge, également, pour l'amateur perdu devant le choix complexe de cépages, de terroirs et d'Appellations.

En pleines vendanges, en pleins doutes, devant ce nouveau millésime, un petit moment de plaisir:

** pour la Cuvée du Temple rouge 2004, sur le Guide Hachette 2008

- Sur l'étiquette de ce vin, une colonne corinthienne, à l'image de celles qui subsistent du Temple de Diane du 1er siècle avant JC que l'on peut voir dans le domaine. Il a longtemps vécu de la polyculture et de l'élévage ovin et le vignoble n'a été re(planté que dans les années 70. Il faut être patient pour apprécier le vin rouge éléboré par Philippe Pouchin. Ses vins sont à son image, toujours en recherche. Cabernet-sauvingnon, syrah et grenache collaborent à cette cuvée à la robe très soutenue, limpide et brillante. Le nez intense mêle les épices, le coing et le pruneau. De l'équilibre et de la longueur pour cette bouteille au fort potentiel. On l'attendra deux à trois ans.
Cette Cuvée a été aussi sélectionné par Pierre Casamayor pour le Guide Hubert 2007:

- Guide Hubert 2007

( Pierre Casamayor)
Cuvée du Temple rosé 2005 ****

Subtil, avec des notes de pinède, fruits rouges confits. La bouche est fruitée, savoureuse avec un bon équilibre.

Cuvée du Temple rouge 2004 ****

Un nez encore discret, avec du fruit rouge, des notes épicées. La bouche a du tonus, des tanins encore présents, une finale sur le cacao.

Dossier Guide Hubert

"VINS ROUGES DE PROVENCE": L'âge leur va si bien

Cuvée du Temple rouge 2001****

Robe très sombre, reflets encore vifs. Un nez un peu discret sur des notes de fruits noirs confits, de violette, la bouche est charnue, dense, avec de beaux tanins épicés, une finale sur les épices, la tapenade.

Pierres du Sud rouge 1999 ****

Robe sombre et évoluée. Un nez de garrigue, tapenade, avec des fruits noirs rôtis, de sous bois. La bouche est complexe, avec du fruité secondaire, des notes épicées, des tanins bien fondus mais qui encadrent bien le vin.

TOP WINE au MEGAVINO de Bruxelles, pour la Cuvée du Temple blanc 2005



 


Repost 0
Published by pphilippe - dans actualités
commenter cet article
26 août 2007 7 26 /08 /août /2007 08:29
vu sur FEMINA le supplément de La Provence du  25 août 2007 :

Idée de randonnée

Ultime étape, le château-Bas à Vernègues, recèle des richesses historiques qui valent le détour. Il vous suffit de traverser le centre de Rognes en direction de Lambesc (D543 et D 15). Ensuite, vous continuez votre chemin sur la N7 vers Avignon. Après quelques kilomètres, juste avant l'entrée du hameau de Cazan, tournez à gauche, un fléchage montre l'itinéraire à emprunter jusqu'aux portes du château.
Dans ce lieu mythique, les pierres ont toute une histoire. Un temple romain dédié pense-t-on
à Diane, érigé au 1"siècle avant J.-C., dont a survécu une colonne de style corinthien et la chapelle Saint Césaire sont les réminiscences d'une cité gallo-romaine. Aujourd'hui encore, le château, restauré au XVII' siècle, abrite une exploitation vinicole de renom. La découverte de la nécropole antique sous le château, à l' occasion de travaux, a permis d' exhumer des objets qui seront exposés dans un musée qui devrait être ouvert cet automne. Pour clore votre périple, faites un tour au chai installé sur un ancien moulin à huile du XVII' siècle, avant de déguster quelques gorgées des vins de la gamme Pierre du Sud (de 5,90 à 17 €, selon le millésime).

Depuis le jardin de château Bas, un circuit jalonné de balises jaunes vous entraîne sur les hauteurs de Vernègues. Outre une vue impressionnante sur le massif des Costes vous admirez la chapelle Saint-Symphorien, fondée au XIIsiècle et habitée par les sœurs  franciscaines qui peuvent vous la faire  visiter. Si l'idée vous tente, récupérez : la carte des randonnées au château ou  bien à l'office de tourisme.

Un repaire gourmand

Dans le vieux village de vernègues. juché sur les hauteurs, le Repaire salue du regard le belvédère durant une pause gourmande. Au déjeuner, crêpes et salades sont au menu. Laissez vous tenter par une crêpe à la provençale (riste d'aubergine, crème de chèvre) ou l'une de leurs salades (gésier d'oie, roquefort et pamplemousse, Méditerranêe, terroir). Au dessert ou au moment du goûter, fondez pour les crêpes sucrée, telle la cévenole à la crème de marron, glace vanille et amandes effilées ou la pommière avec des pommes poêlées et de la glace à la cannelle. Ou bien, commandez une glace comme le panier de Provence, composée de sorbets figues, pêche de vigne et abricot et fruits frais de saison. Le tout accompagné de thé (vert, noir, rouge), infusion ou café.

LE REPAIRE, les Auverniasses, route du Vieux Vernègues, Vernègues. Ouvert de mars à octobre tous les jours sauf le mardi de midi à minuit, puis de novembre à février, sauf les lundis et mardis de midi jusqu'au soir. Tél. : 0490 59 3164.


ChateauxVignerons.jpg
Repost 0
Published by pphilippe - dans actualités
commenter cet article

Articles Récents