Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

navigation


Le caveau passe en heure d'été :
de 9h00 à 12h30

de 13h30 à 18h00 

du lundi au samedi

de 10h00 à 12h30

de 14h30 à 18h00

Dimanche et jours feriés

        

Pour venir chez nous
le plan
coordonnées GPS

43° 4' 041" N
05° 11' 814" E

Pour venir chez nous
(google map)
plan de Vernègues
Nos coordonnées VERITAS
 the organic agriculture certificate in english

 les conditions d'accès aux massifs forestiers

 

Hotels near Vernegues Roman Temple:

Recherche

17 août 2007 5 17 /08 /août /2007 20:14

Premiers coups de sécateurs en Provence

Les premiers coups de sécateurs en Provence ont été donnés
ces 16 et 17 août dans les zones les plus précoces au sein de l’AOC Côtes de Provence (secteurs de La Londe, Puget-Ville, Cuers, Pierrefeu, Cogolin, Gassin…). Les vendanges devraient se généraliser début septembre, avec une semaine d’avance sur la moyenne, indique le CIVP. L’hiver a été faiblement pluvieux mais les pluies de mai ont un peu compensé les déficits antérieurs et ont permis aux plantes de disposer de suffisamment d’eau jusqu’au début de l’été. Toutefois, après quatre années consécutives de sécheresse,
la Provence présente en ce milieu d’été un faible niveau de réserves hydriques.
Le niveau actuel de stress hydrique est qualifié de moyen à important suivant les zones ; il n’a cependant, pour l’instant, que de rares conséquences sur la maturation. Si aucune pluie ne vient compléter le niveau actuel, et que les températures restent élevées, il faudra s’attendre à une augmentation du stress hydrique.
Le Mistral, plus fréquent et plus puissant que la moyenne en juin juillet, a nettement limité la pression parasitaire, qui aurait dû être plus importante du fait de la douceur de l’hiver et des pluies de mai. Mildiou et oïdium sont surveillés, et les impacts véritables restent rares : l’état sanitaire du vignoble est globalement bon.
En matière de volume, à fin juillet, il était encore trop tôt pour avancer une évaluation précise. Toutefois les estimations s’orientent désormais vers un potentiel voisin à légèrement inférieur à la moyenne des cinq dernières années, sous réserve des conditions météorologiques à venir. Le vignoble des Bouches du Rhône annonce plutôt une récolte dans la moyenne, alors que le Var serait plutôt en légère baisse. Le CIVP précise que l’augmentation de la production de rosé AOC en Provence est de l’ordre de 2% par an, et que la récolte 2007 devrait donner un volume
de rosé de l’ordre de 1 à 1,1 million d’hectolitres.
(source La journée Vinicole du 20 août 2007 )

Partager cet article

Repost 0
Published by chateau-bas - dans chroniques
commenter cet article

commentaires

Articles Récents