Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

navigation


Le caveau passe en heure d'été :
de 9h00 à 12h30

de 13h30 à 18h00 

du lundi au samedi

de 10h00 à 12h30

de 14h30 à 18h00

Dimanche et jours feriés

        

Pour venir chez nous
le plan
coordonnées GPS

43° 4' 041" N
05° 11' 814" E

Pour venir chez nous
(google map)
plan de Vernègues
Nos coordonnées VERITAS
 the organic agriculture certificate in english

 les conditions d'accès aux massifs forestiers

 

Hotels near Vernegues Roman Temple:

Recherche

25 mai 2009 1 25 /05 /mai /2009 21:48
C'est l'époque des broyeurs
au premier coup d'oeil un agriculteur normalement constitué se doit d'intervenir. Déjà de l'herbe dans un espace cultivé ça marque mal, mais en plus si elle dépasse la vigne ...
Regardons les choses en face, nous sommes un peu ( beaucoup ) à la bourre !
Et pourtant, ne pourrait-on pas se poser la question de savoir s'il faut vraiment broyer cette herbe ? Et si la réponse est oui, est-ce que le moment est bien choisi ?
Bon, c'est plus acceptable, mais est-ce vraiment juste ?
Sur quel critère devons nous décider de continer ou pas à détruire cette herbe ?
Le critère esthétique est-il suffisant ? Sur quelle réalité agronomique, et non pas culturelle, repose t'il ? Est ce pour faire "comme chez les conventionnels " ?
 

Partager cet article

Repost 0
Published by pphilippe - dans Dans nos vignes
commenter cet article

commentaires

Iris 26/05/2009 12:08

Je comprends votre question, parce que nous y sont confronté, comme vous, à cette saison:-). Mais ma reponse serait: avec tant d'herbe au pied, un temps humide et moite risque de créer un climat propice à la propagation de maladies, qui nous forcera de traiter plus souvent ensuite... donc chaque chose à son temps, mais avant la fleur, une bonne coupe diminuera le risque de la contagion - mais à qui je le dis:-)!

platerier 26/05/2009 11:33

platerier 26/05/2009 11:21

Articles Récents