Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

navigation


Le caveau passe en heure d'été :
de 9h00 à 12h30

de 13h30 à 18h00 

du lundi au samedi

de 10h00 à 12h30

de 14h30 à 18h00

Dimanche et jours feriés

        

Pour venir chez nous
le plan
coordonnées GPS

43° 4' 041" N
05° 11' 814" E

Pour venir chez nous
(google map)
plan de Vernègues
Nos coordonnées VERITAS
 the organic agriculture certificate in english

 les conditions d'accès aux massifs forestiers

 

Hotels near Vernegues Roman Temple:

Recherche

27 septembre 2008 6 27 /09 /septembre /2008 17:39
Je sais maintenant pourquoi j'ai rentré la "cuvée B" vers avant complète maturité, alors que toute l'année j'ai projeté de la vendanger très mure.
Hier encore, jusqu'au dernier moment j'ai hésité et presque regretté d'avoir convoqué les vendangeurs pour cette journée supplémentaire.
Une petite voie intérieure vous répète que :
"Oui c'est bien la peine d'avoir dit toute l'année que tu le voulais concentré ce vin, il aurait bien pu attendre quelques jours de plus, pfuit ! c'est pas ces quatre nuages vu à la météo qui vont l'âbimer, aller, retarde, retarde.."
Et puis voilà, les vendangeurs sont là, ils doivent partir, et quelques grains sont tout de même un peu mou, vont-ils "tenir" encore quelques jours ? Et ces pluies, même petites à répétition, ces petits matins brumeux, est ce bien raisonnable d'attendre ? Est-ce que la matière première n'est pas en train de se dégrader, matière colorante, arômes, tanins ?
Aujourd'hui la réponse arrive du ciel, la livraison des orages du jour replace toutes les décisions de la semaine dans un contexte différent; nous avons bien fait de rentrer nos rouges avant cette pluie inattendue, les raisins à l'intérieur sont à l'abri, ceux qui sont encore dehors seront rapidement ramassés pour du rosé et du blanc.
Vendanger c'est douter, mais parfois nous prenons les bonnes décisions au "feeling" et parfois ce sont les bonnes ! Même si elle remettent en cause ce que nous avions prévu pendant l'année.
S'adapter à cette partie où rien n'est joué d'avance, rend cette période  passionante.

Partager cet article

Repost 0
Published by pphilippe - dans chroniques
commenter cet article

commentaires

Articles Récents